Search form

Deja 25 Ans!

L'Atelier de cina d'Animation d'Annecy et de Haute-Savoie (A.A.A.)-le pionnier des Ateliers ASIFA-cre, en 1996, ses 25 ans d'activit.

L'Atelier de cinéma d'Animation d'Annecy et de Haute-Savoie (A.A.A.)-le pionnier des Ateliers ASIFA-célèbre, en 1996, ses 25 ans d'activités.

Quelles motivations ont poussé ses organisateurs à poursuivre, pendant un quart de siècle, leurs efforts pour initier enfants et adolescents à l'Art de l'Animation dans le cadre du temps scolaire?

Notre époque est celle de l'Image: bandes dessinées, cinéma, publicité, télévision, jeux vidéo ... submergent et fascinent la jeunesse. Toutefois, on a très peu fait pour préparer ces jeunes consommateurs d'images à les juger, les apprécier, les sélectionner et les maîtriser.

L'apprentissage de la lecture et de l'écriture traditionnelles se fait à l'école; il faut aussi y faire l'apprentissage de la lecture et de l'écriture des images.

Les images les plus familières aux enfants sont celles des dessins animés-l'Animation doit donc faire partie de leur éducation.

A la fois Art et Divertissement, le Cinéma d'Animation est si méconnu qu'on l'a classé, une fois pour toutes, comme "produit pour enfants", permettant ainsi une abondante production de très basse qualité.

Et cependant, il existe des films d'animation qui sont de purs chefs-d'oeuvre. D'où un volet important des activités de l'Atelier d'Annecy: faire découvrir aux jeunes des films d'auteurs des quatre coins du monde, en toutes techniques, et leur faire prendre conscience de l'existence de cet Art contemporain. Progressivement, nos jeunes membres deviennent aptes à apprécier même les oeuvres les plus difficiles et même demandent à les revoir.

Parallèlement à ce volet "lecture", nous entreprenons le volet "écriture". L'Animation est un merveilleux moyen d'expression et de communication qui utilise, tout à la fois, forme, rythme, temps et mouvement.

Et les enfants s'expriment avec plus d'aisance par le mouvement visuel que par le langage parlé et écrit des adultes-un langage qu'ils ne maîtrisent pas bien quand ils sont très jeunes.

De plus, l'Animation permet de communiquer sans mots: c'est pourquoi nous avons pu organiser des projets internationaux parmi les Ateliers ASIFA et réaliser des films en collaboration avec des ateliers de 10, 20 pays et plus, ceci sur un même thème sans se heurter aux barrières des langues.

C'est aussi pourquoi nous invitons des animateurs professionels de tous pays à venir encadrer nos semaines d'ateliers: même ceux qui ne connaissent pas notre langue parviennent à transmettre leur art aux jeunes à travers le dessin, le mouvement, les gestes ...

Dans notre Atelier, nous pensons qu'il est très important que des animateurs professionels participent à nos activitiés. Il faut que les jeunes aient des contacts avec les artistes; il faut qu'il sachent que l'Animation est un métier; que derrière les images qui bougent, il y a quelqu'un qui a quelque chose à exprimer et à communiquer. C'est toujours un grand moment lorsque l'un des réalisateurs que nous invitons à participer à nos activités présente un de ses films aux jeunes, leur montre des documents graphiques et leur parle de son travail.

Nos principales activités sont des ateliers-stages d'une semaine avec des classes: 24 à 30 jeunes de 5 ans à 10 ans (selon la classe). Pendant la semaine d'atelier, les élèves viennent dans nos locaux avec leur enseignant et quelques parents intéressés. Il n'y a aucun cours scolaire cette semaine-là.

Les élèves ont choisi leur sujet et scénario ... avant de venir à l'Atelier. La première étape: décider ensemble du storyboard. Une étape importante puisqu'il s'agit de visualiser ce qu'ils veulent raconter ou exprimer. Chacun choisit un plan du storyboard à animer. Le choix des personnages est collectif, par vote. L'animation de chaque plan est enregistrée et vérifiée sur équipement vidéo pour line-tests. Quand la vérification a été faite par l'animateur enseignant, les jeunes peuvent commencer la mise en couleurs. Les couleurs sont choisies collectivement aussi. Le tournage final est fait par les jeunes sur U'Matic ou 16mm. Ladernière journée du stage-atelier est consacrée à la sonorisation: enregistrement de bruitages faits par les jeunes et de musique choisie par eux.

Lorsque nous accueillons des classes d'enfants très jeunes, nous les faisons travailler dans la technique pâte à modeler, ou pixilation ou papier découpé-des techniques qui utilisent des matériaux familiers aux enfants et rendent le cinéma d'animation si proche d'eux.

Pendant chaque semaine de stage-atelier, les enseignants et les parents qui participent apprennent beaucoup sur le cinéma d'animation.

Chaque année, nous organisons de grandes projections de toutes les réalisations nouvelles des jeunes. Moments inoubliables que ceux où ils voient vivre sur le grand écran ce qu'ils ont créé de toutes pièces-quelle qu'en soit la technique. Aucune commune mesure avec le devoir le plus parfait car ils reçoivent l'appréciation et les applaudissements des spectateurs.

Au cours de la dernière année scolaire, nous avons organisé des stages-ateliers avec 26 classes-soit environ 650 jeunes. Nous pouvons dire que nous avons préparé en eux un public passionné de cinéma d'animation-ce qui est notre but principal. L'Art de l'Animation a besoin d'un public en dehors des festivals.

Pour célébrer nos 25 ans d'existence, outre les ateliers de réalisation avec les jeunes, nous organisons des projections-pour adultes et pour les scolaires-avec la participation de professionels.

Nous avons déjà rendu hommage au cinéma d'animation polonais avec la collaboration de Piotr Dumala qui a fait des démonstrations de sa technique personnelle de gravure sur plâtre. Puis hommage au cinéma d'animation italien avec la collaboration de Guido Manuli. Bernard Palacios a présenté le Studio La Fabrique lors de notre hommage au cinéma d'animation français. Prochainement, l'Animation en pâte à modeler sera à l'honneur avec la venue de Peter Lord qui montrera comment il fait vivre ce matériau.

Enfin, nous clôturerons ces hommages par une manifestation en l'honneur d'Alexandre Alexeïeff et Claire Parker, les créateurs de l'Ecran d'épingles et les parrains de notre Atelier à sa fondation. Cette manifestation durera 2 jours avec des projections et une Table Ronde qui rassemblera une douzaine d'invités: parmi eux, Faith Hubley, Bretislav Pojar, Jacques Drouin, Nag Ansorge, Raoul Servais, Juri Norstein, Edouard Nazarov ...

Deux journées dédiées à l'Art de l'Animation.

Nicole Salomon est la Co-Fondatrice de l'Atelier d'Annecy est fût Membre du Comité ASIFA pendant plusieurs années.

More From ANIMATIONWorld:
Next Post
Desert Island Series...Women always have plenty to pack!!
You're currently viewing the oldest post.
randomness